Expo : Au fil du judo, 7 au 25 juin 2016


« C’est l’histoire d’une rencontre improbable.

Mais le judo a été la passerelle entre deux mondes, la poésie et la photographie.
La rencontre de 2 judokas passionnés, que l’art anime, a pu ainsi se concrétiser.
Tout cela sous la bonne énergie du sensei André ALLARD qui nous a guidé avec ses conseils avisés !
Le poète c’est Alain VIGUIÉ et le photographe Emmeric LE PERSON.
Tous les deux, nous sommes membres de JUDOVILLEFRANCHE.
Les encouragements de nos proches nous ont incités à franchir le pas et éditer ce livre qui nous tient à cœur. »

Emmeric et Alain








 Allez vers le pin si vous voulez connaître le pin, ou vers le bambou si vous voulez connaître le bambou. Et ce faisant, vous devez laisser votre préoccupation subjective de vous-même. Sinon, vous vous imposez à l’objet et n’apprenez pas. Votre poésie vient de son propre accord quand vous et votre sujet êtes devenus un – quand vous avez plongé assez profondément dans  l’objet pour y voir quelque chose comme une lueur cachée. Aussi bien tournée que puisse être votre poésie, si votre sentiment n’est pas naturel – si l’objet et vous êtes séparés -, alors votre poésie n’est pas de la vraie poésie mais seulement votre contrefaçon subjective. »« Entrez dans l’objet, percevez sa vie délicate et sentez ses sensations, après quoi le poème s’exprimera de lui-même. »

 Bashô






"Regarder, écouter, goûter, sentir... L'écriture incisive et directe du haïku nous encourage à nous ouvrir au monde qui nous entoure, à témoigner des plus infimes découvertes que nous pouvons faire, lorsque nous sommes un peu plus "réveillés".
Pascale Senk
Extrait de L'Art du haïku






Thierry Cazals anime des "ateliers haïku" auprès des enfants. Ses plongées dans les écoles et collèges l'entraînent parfois dans des banlieues difficile. Et là, il découvre chaque fois une autre violence que celle, très visible, dont parlent sans cesse les médias : violence de l'apathie, des regards absents, de l'incapacité à intérioriser dont souffrent les élèves. "Pour moi, c'est ça la violence absolue : ne pas vivre sa vie, faire les choses mécaniquement, être dans la grande répétition machinale et l'oubli". [...] Proposer à ces enfants d'écrire un haïku permet de rafraîchir les esprits, de donner un coup de balai sur cette ambiance mortifère.
Pascale Senk
Extrait de L'Art du haïku



Parmi notre sélection, nous vous proposons également un coffret d'enregistrements de haïku des grands maîtres japonais Bashô, Buson, Issa, Ryõkan, Shiki, lus par Dani.
Lecture associée aux ambiances naturelles du Japon enregistrées par l'ornithologue-audio naturaliste Olivier Prou.
La curiosité faisant le reste, nous vous invitons à visiter l'exposition, feuilleter les ouvrages, vous laisser toucher par la beauté de ces instantanés photographiques, écrits et sportifs...

A bientôt !






- Les livres d'Emmeric Leperson et Alain Viguié