Prix Livre-Franche du jury des collégiens 2014

« Le choix d'Adélie » de Catherine CUENCA
a remporté le prix du jury des collégiens 2014

Lyon, 1913. Malgré les préjugés, Adélie, 17 ans, est bien décidée à poursuivre ses études à l’université pour devenir médecin. Lors d’un déjeuner organisé par ses parents, elle rencontre Antonin, qui, comme elle, se destine à des études de médecine. Les deux jeunes gens tombent amoureux l’un de l’autre. Mais leur idylle ne dure pas. À peine remise de son premier chagrin d’amour, Adélie doit affronter ses parents qui souhaitent qu’elle abandonne ses études pour se marier. La Grande Guerre qui éclate en août 1914 donne à Adélie l’occasion de fuir. Elle s’engage comme infirmière à la Croix-Rouge. Elle est affectée à une ambulance, au plus près du front. Sous les bombardements incessants, elle s’efforce de sauver des vies tout en gardant l’espoir de reprendre ses études de médecine après la guerre…






<< Catherine Cuenca lors de la proclamation des prix du jury des collégiens, sous la halle, samedi 26 avril 2014.

« Norlande » de Jérôme LEROY
a remporté le prix spécial du jury des collégiens 2014

Dans un pays de Scandinavie qui ressemble presque trait pour trait à la Norvège, la jeune Clara Pitiksen est en convalescence depuis huit mois à la clinique de la Reine-Astrid, retirée tout au fond d'elle-même, de ce qu'il reste d'elle-même. Dans une longue lettre adressée à Émilie, sa correspondante française, elle raconte et se raconte par petites touches, avec une infinie pudeur, donnant à entrevoir comment l'horreur absolue a pu naître en Norlande, ce pays de contes de fées...







<< Jérôme Leroy et l'un de ses lecteurs membre du jury, lors de la proclamation des prix des collégiens.
_______________________________________________________________________________




Le Jury des collégiens, mis en place voilà 14 ans par l’association Livre-Franche et la bibliothèque est reconduit pour l’année 2013-2014.

C'est une façon originale et motivante de découvrir de nouveaux romans pour la jeunesse. A cette occasion, les élèves peuvent exercer leur jugement critique, s'initier au débat oral et écrit, partager leur plaisir de lecteurs.
C'est aussi la possibilité de rencontrer des auteurs dans la classe, de discuter du métier d'écrivain : un moment fort vécu par les collégiens.

Les livres ci-dessous étaient proposés à la lecture :





« Bacha Posh »
Charlotte ERLIH

Elle vit comme un garçon, s’habille comme un garçon et passe, aux yeux de tous, pour un garçon. C’est une bacha posh : une de ces filles élevées comme des fils dans les familles afghanes qui n’en ont pas. À la puberté, elle doit redevenir une jeune femme. Mais quand on a goûté à l’action et à la liberté, comment y renoncer ?


« Le choix d'Adélie »
Catherine CUENCA

Lyon, 1913. Malgré les préjugés, Adélie, 17 ans, est bien décidée à poursuivre ses études à l’université pour devenir médecin. Lors d’un déjeuner organisé par ses parents, elle rencontre Antonin, qui, comme elle, se destine à des études de médecine. Les deux jeunes gens tombent amoureux l’un de l’autre. Mais leur idylle ne dure pas. À peine remise de son premier chagrin d’amour, Adélie doit affronter ses parents qui souhaitent qu’elle abandonne ses études pour se marier. La Grande Guerre qui éclate en août 1914 donne à Adélie l’occasion de fuir. Elle s’engage comme infirmière à la Croix-Rouge. Elle est affectée à une ambulance, au plus près du front. Sous les bombardements incessants, elle s’efforce de sauver des vies tout en gardant l’espoir de reprendre ses études de médecine après la guerre…

---> le site de Catherine Cuenca





« Le cœur n'est pas un genou que l'on peut plier »
Sabine PANET & Pauline PENOT

Ernestine n'a pas la langue dans sa poche.
Au collège, elle répète avec conviction une pièce de Molière et se voit déjà sur les planches d'un grand théâtre parisien ! Awa, sa grande sœur, prépare son bac français.
L'avenir est devant elle, mais son père a décidé de la marier à un cousin, cet été, au Sénégal.
Les femmes de la famille vont unir leurs forces et leurs arguments pour convaincre le père, ligoté par sa promesse et le sens de l'honneur, de renoncer à son projet.




« Norlande »
Jérôme LEROY

Dans un pays de Scandinavie qui ressemble presque trait pour trait à la Norvège, la jeune Clara Pitiksen est en convalescence depuis huit mois à la clinique de la Reine-Astrid, retirée tout au fond d'elle-même, de ce qu'il reste d'elle-même. Dans une longue lettre adressée à Émilie, sa correspondante française, elle raconte et se raconte par petites touches, avec une infinie pudeur, donnant à entrevoir comment l'horreur absolue a pu naître en Norlande, ce pays de contes de fées...