Prix Livre-Franche du jury des écoliers 2014


"Mon père, l'étoile et moi" de Yann CORIDIAN
a obtenu le prix du jury des écoliers de cycle 3

Dîner, se coucher tôt, n’ouvrir à personne. Voilà ce que Martin est censé faire, ce dimanche soir où son père est absent. Mais depuis tout à l’heure quelqu’un tambourine à la porte. Une femme. Elle dit qu’elle s’appelle Marie-Agnès, elle dit qu’elle connaît très bien le papa de Martin. Et cela semble vrai, sinon comment saurait-elle, par exemple, qu’il a    trente-six ans et qu’il ne peut résister à un paquet de cacahuètes ? Ce qui semble vrai, aussi, c’est qu’elle a besoin d’aide. C’est ainsi que Martin ouvre la porte, et qu’une femme un peu étrange et très grande s’endort sur le canapé du salon ce soir-là. Qui est-elle ? Pourquoi la boulangère manque-t-elle de s’évanouir en la voyant, et lui fait-elle cadeau d’un hot-dog ? Combien de temps va-t-elle rester ? Pourquoi le papa de Martin dit-il : « Nous avons une étoile à la maison » ? Une étoile ? Quelqu’un qui met de la musique si fort et qui a tant de mal à ne pas dire de gros mots ? Le mystère Marie-Agnès s’épaissit, jusqu’au jour où Martin se retrouve avec elle dans une salle de répétition de l’Opéra de Paris.



<< Yann Coridian et son fan club  ;-)
__________________________________________________________________________


Pour la 10e année, l'association Livre-Franche et la bibliothèque municipale proposent un Jury des Ecoliers. Parmi les quatre romans de littérature jeunesse retenus, les élèves du cycle 3 de l'école élémentaire auront à élire l'auteur du livre qu'ils ont préféré.

C'est un moyen original de découvrir la littérature jeunesse et d'entrer dans la lecture littéraire d'un roman. C'est aussi un moyen pour les élèves d'exercer leur jugement et leur esprit critique, de s'initier au débat oral, à l’argumentation et c'est avant tout, partager le plaisir de la lecture.

L'association Livre-Franche permet également aux auteurs de venir dans les classes à la rencontre de leurs jeunes lecteurs.




"Le duel des frères Flint"
Thomas Scotto

Pas moyen d'arracher une explication aux jumeaux. Je ne dis pas que j'avais raison d'être aussi forte que le shérif côté réconciliation, mais je pensais pouvoir éviter du danger, peut-être même une nouvelle guerre de Sécession, qui sait ?
Parce que ça semblait tellement bouillonner sous leurs bretelles. Et parce que des jumeaux qui ne se parlent plus, est-ce que ce sont encore des jumeaux entiers ?




"Le pays à l'envers"
Myriam GALLOT

Pablo, dont le père est uruguayen et la mère française, a toujours vécu en Uruguay.
Il ne connaît pas le pays de sa maman. Alors ses parents l'envoient en vacances chez son grand-père maternel, Papilou, et sa femme, Mamina, tout au bout de la pointe bretonne, sur l'île d'Ouessant. Mais il n'est pas facile pour Pablo de se sentir chez lui sur cette île venteuse et accidentée, où les maisons sont petites et le beurre salé...


"Le préau des z'héros"
Estelle BILLON SPAGNOL

Benjamin a raté sa rentrée dans sa nouvelle école. Allez savoir pourquoi. Rien ne le distinguait pourtant de ses camarades. Il n'était ni plus ni moins assuré, ou arrogant. Quoi qu'il en soit, les "autres" -les caïds de la classe- l'ont appelé "Tête-de-Hareng" et lui ont ordonné d'aller rejoindre, sous le Préau des Zéros, trois autres souffre-douleur.
Mais Benjamin ne se sent pas solidaire des autres Zéros : il trouve qu'ils ont, eux, mérité leur sort, alors que lui, n'est pas une tache !
Et pourtant, Benjamin découvrira que la solution peut-être là où on l'attend le moins...


"Mon père, l'étoile et moi"
Yann CORIDIAN

Dîner, se coucher tôt, n’ouvrir à personne. Voilà ce que Martin est censé faire, ce dimanche soir où son père est absent. Mais depuis tout à l’heure quelqu’un tambourine à la porte. Une femme. Elle dit qu’elle s’appelle Marie-Agnès, elle dit qu’elle connaît très bien le papa de Martin. Et cela semble vrai, sinon comment saurait-elle, par exemple, qu’il a trente-six ans et qu’il ne peut résister à un paquet de cacahuètes ? Ce qui semble vrai, aussi, c’est qu’elle a besoin d’aide. C’est ainsi que Martin ouvre la porte, et qu’une femme un peu étrange et très grande s’endort sur le canapé du salon ce soir-là. Qui est-elle ? Pourquoi la boulangère manque-t-elle de s’évanouir en la voyant, et lui fait-elle cadeau d’un hot-dog ? Combien de temps va-t-elle rester ? Pourquoi le papa de Martin dit-il : « Nous avons une étoile à la maison » ? Une étoile ? Quelqu’un qui met de la musique si fort et qui a tant de mal à ne pas dire de gros mots ? Le mystère Marie-Agnès s’épaissit, jusqu’au jour où Martin se retrouve avec elle dans une salle de répétition de l’Opéra de Paris.