Prix du jury des collégiens 2012

LES LIVRES PROPOSES AUX COLLÉGIENS DE 4e ET 3e :


« Blog  » de Jean-Philippe Blondel, Actes sud junior (Romans ado)
Quand le narrateur découvre que son père espionne son blog, cette révélation lui fait l’effet d’une trahison, d’un « viol virtuel ». Révolté, il décide de ne plus lui adresser la parole. Pour se racheter, son père lui fait un don... une plongée dans le passé qui ne sera pas sans conséquence.
Un roman généreux sur la filiation et l’écriture intime.
« Les noces vermeilles » Béatrice Egémar, Gulf Stream (Courants noirs)
Paris, 1572. Le lundi 18 août, devant la cathédrale Notre-Dame-de-Paris, Henri de Navarre s’apprête à prendre pour épouse la princesse Marguerite de Valois, soeur du roi de France. Dans la foule, c’est la consternation : le roi va-t-il vraiment donner sa soeur à un huguenot, un hérétique ? Au service de Catherine de Médicis, la reine-mère, Louise de Laval observe la mariée, mais elle a bien d’autres choses en tête. Une jeune demoiselle d’honneur tout comme elle est morte dans des circonstances mystérieuses. Louise est persuadée qu’il s’agit d’un assassinat, un crime qui serait lié à un sombre complot, ourdi dans les couloirs mêmes du Louvre. Aidée par son jeune valet Perdicault, Louise va tenter de démasquer l’assassin. Mais à la Cour, le climat est détestable ; et elle se trouve entraînée dans un tourbillon d’intrigues. Que veut réellement Catherine de Médicis ? René, le parfumeur de la reine, est-il un empoisonneur ? Qui souhaite se débarrasser de l’amiral de Coligny, l’un des chefs huguenots ? Autant de questions auxquelles Louise va tenter de répondre, mais quand elle approchera du but, elle sera rattrapée par l’Histoire. Une nuit, les cloches de Paris sonnent à toute volée. On est à l’aube du 24 août, et Paris s’apprête à fêter la Saint Barthélémy...
« Seuls dans la ville entre 9h et 10h30 » Yves Grevet, Syros
Tout commence par une expérience littéraire proposée par un professeur de français à sa classe :Postez-vous seul(e) à un endroit du centre-ville entre 9h et 10h30 et écrivez ce que vous voyez ou ce que cela vous inspire. La forme est libre : description, fiction, poésie...Or, ce matin du 23 mars, maître Marideau, le notaire de la ville, est assassiné et son corps retrouvé à l’arrière d’une Mercedes bleue, sur l’île aux Chiens. Alors que l’enquête de la police piétine, Erwan décide de récupérer les copies de ses camarades afin de traquer le moindre indice susceptible de conduire au coupable...
« Ultraviolet » Nancy Huston, Editions Thierry Magnier
Dans son journal, Lucy écrit tout ce qu’elle ne peut pas dire à haute voix. A treize ans alors que les idées se bousculent dans sa tête et les sensations dans son corps, elle a du mal à supporter son père pasteur et sa mère un peu rigide. L’arrivée du docteur Beauchemin à la maison lui offre un interlocuteur troublant. Dans la touffeur de cet été 1936, la jeune fille découvre des sentiments nouveaux, indicibles.
«  Comment (bien) rater ses vacances » Anne Percin, Rouergue (Do à do)
Cet été, Maxime a 17 ans. Il ne veut plus partir en vacances avec ses parents. Il préfère rester chez sa Mamie pour glander devant l’ordinateur. Tant pis pour lui. Il va vivre des journées délirantes !

LE CHOIX DES COLLÉGIENS : 1er PRIX
 




«  Comment (bien) rater ses vacances » 
Anne Percin, Rouergue 
(Do à do)






PRIX SPÉCIAL DU JURY
« Seuls dans la ville entre 9h et 10h30 » 
Yves Grevet
Syros